Menu
Retour aux références
Antwerpen - Belgique

Diva, home of diamonds

Le musée et la collection

DIVA, le Musée Anversois du diamant, de la bijouterie et de l'argent, présente une nouvelle exposition intitulée « The Jeweller’s Art: des bijoux révolutionnaires des années 1960 et 1970 ». Les bijoux exposés proviennent d'une importante collection privée, rassemblée au fil des années par Kimberly Klosterman de Cincinnati aux États-Unis. Plus d'une centaine de pièces de joaillerie représentent le travail international de créateurs de bijoux indépendants et de Maisons de joaillerie.

La mission

Le projet consistait en la remise à neuf 27 vitrines murales encastrées qui avaient été fabriquées par Meyvaert en 2006. Le musée souhaitait réutiliser ces vitrines pour des expositions temporaires. A l’origine, les vitrines ont été conçues pour être fixées de manière permanente dans un mur porteur, elles comportaient une ouverture en façade. La flexibilité à long terme de l'espace d'exposition était alors moins importante, et les vitrines développées étaient relativement lourdes. Le défi du projet consistait donc à maintenir le haut niveau de sécurité des vitrines tout en les rendant plus flexibles, pour une utilisation dans un contexte d'expositions temporaires et évolutives. Meyvaert a donc conçu et fabriqué un système de structures portantes et roulantes. Les vitrines sont ainsi plus faciles à repositionner et à stocker entre deux expositions temporaires. En outre, le musée souhaitait également avoir la possibilité d'ajuster la hauteur des vitrines. C'est pourquoi nous avons équipé les structures portantes d'un mécanisme de levage hydraulique vertical pour modifier la hauteur des vitrines. Un lest dans la structure a aussi été ajouté dans certaines vitrines plus petites, pour éviter qu’elles ne se renversent pendant le déplacement. Ainsi, les vitrines sont désormais équipées d'une combinaison de roues et de pieds réglables, ce qui permet de les déplacer facilement lors des changements d'exposition. Elles sont aussi équipées de pieds de nivellement qui peuvent être vissés, afin que le poids des vitrines repose sur ces pieds d'appui, et non plus sur les roues, une fois que la configuration de l’exposition a été décidée.

Le projet: défis et résultats

faciles à déplacer et stocker, et même si certaines pèsent jusqu'à 700 kg, il est aisé d’en modifier la disposition pour la présentation des expositions successives. De plus, l'équipe du musée n'a désormais plus à créer une structure porteuse pour soutenir les vitrines les plus lourdes, et il leur est possible d’en ajuster facilement la hauteur. Ce projet est un excellent exemple de la capacité de Meyvaert à fournir des produits durables : garantir une longue durée de vie et offrir la possibilité d'améliorer et d'actualiser les caractéristiques des vitrines.

vitrines pour musées
Projet

Diva, home of diamonds

Solutions

Prestations sur mesure

Pays

Belgique

Année

2020

More info

Photos: Frederik Beyens


Découvrez plus

Projets similaires

© 2021 Meyvaert Museum