Menu
Retour aux références
Paris - France

Musée de Cluny - Musée National du Moyen Âge

Le Musée & la collection

Le musée de Cluny, situé au coeur du quartier latin de Paris, est l’unique musée national consacré au Moyen-Âge. Depuis sa création en 1843, il a acquis des pièces uniques et incroyablement renommées telles que le devant d’autel de la cathédrale de Bâle, ainsi que l’une des oeuvres médiévales les plus célèbres au monde, "La Dame à la licorne".

S’étirant sur plus de mille ans, le Moyen-Âge est l’une des plus longues périodes de notre histoire. Aussi, l’ambition des grands travaux de modernisation initiés en 2011 était de partager avec le public toute la richesse et la complexité de cette époque, et de réouvrir le bâtiment exigu sur la ville.

Grâce au talent de l’architecte Bernard Desmoulin et du scénographe Adrien Gardère, le musée est réapparu en mai 2022 en révélant pleinement la magnificence de son patrimoine moyenâgeux: des collections riches de 24.000 oeuvres au sein d’une architecture unique : un hôtel particulier du XVe siècle adossé à des thermes gallo-romains.  

La mission

Tout l’enjeu de la rénovation du musée consistait à moderniser le bâtiment et la muséographie pour en faire un lieu appétant, ouvert sur la ville et accessible par l’ensemble de son public.

La refonte des espaces d’exposition avait pour challenge d’inclure l’extension contemporaine tout en s’alignant esthétiquement avec l’espace muséal d’origine. Le contexte particulier du bâtiment historique était à prendre en compte et surtout à ne pas dénaturer.

L’objectif des architectes était de contribuer à l’unité globale du nouveau musée grâce à une esthétique minimaliste et raffinée. Pour atteindre ce sentiment d’unité, les matériaux de tons clairs et les formes ont été choisis méticuleusement, pour magnifier la polychromie et la diversité des oeuvres d’art. Cette même exigence esthétique s’est appliquée à l’ensemble du design des dispositifs muséographiques, dont la réalisation a été confiée à Meyvaert.

Le projet : défis & résultats

Meyvaert a réalisé pour le nouveau musée un aménagement complet comprenant des vitrines sur mesure, des socles, des plateformes, des cimaises, des colonnes, des dispositifs vitraux. L’élaboration de la juste réponse esthétique du projet a impliqué de nombreux défis techniques, auxquels Meyvaert a su trouver des solutions.

Un défi particulier consistait en utilisation d’un matériau extrêmement séduisant : le viroc, dont l’application inédite en musée a demandé la mise en oeuvre des savoir-faire les plus exercés de nos ateliers.

Ce matériau à l’aspect béton a été travaillé de multiples manières : en facettes, ou en panneaux aux épaisseurs et textures diverses. Des socles au visuel nouveau et séduisant ont ainsi été créés. D’autres socles devaient être en parfaite harmonie avec le mur d’origine et ont quant à eux nécessité une recherche dédiée de tuiles rigoureusement identiques.

Pour répondre au besoin d’adéquation entre les dispositifs d’exposition et l’architecture, et à l’aspect minimaliste recherché, la finesse visuelle des vitrines a été poussée au maximum. 

Nos ingénieurs ont développé un nouveau profilé et mis au point des ouvertures invisibles, convoquant des systèmes ingénieux pour que les vitrines soient néanmoins en capacité d’accueillir des oeuvres lourdes et de grandes tailles.

Plusieurs systèmes ont été utilisés : des vitrines autoportantes avec colonnes minimalistes où l’on ne décèle pas la porte, des vitrines tables avec un système de soulèvement de la cloche par vérin hydraulique à double hauteur, ainsi que des vitrines niches s’intégrant parfaitement au bâtiment.

Divers défis ont aussi dû être relevés durant le déroulement du chantier, en commençant par le calendrier bousculé et sans cesse repensé en raison du contexte sanitaire. Par ailleurs, de par son architecture médiévale, le lieu présentait un accès et des contraintes particulièrement complexes pour les équipes d’installation. Celles-ci ont su mettre à profit toute leur flexibilité et leur expérience dans l’utilisation de diverses machines et dispositifs adaptés aux bâtiments historiques.

Au cours de l’ensemble du projet muséographique, nos équipes ont montré leur expertise dans la réalisation de vitrines sur-mesure et de services personnalisés, et ce, à grande échelle. Un travail unique a été mené, sur l’utilisation de matières exclusives et l’aboutissement de solutions techniques pour répondre aux exigences de conservation, de taille et de poids des oeuvres.

L’aspect personnalisé de cette rénovation se révèle dans toute sa splendeur à travers la présentation inédite des vitraux, désormais inclus dans des caissons rétro-éclairés spécifiquement adaptés à la forme de chacun.

Le résultat final est un mariage parfait entre les exigences esthétiques et techniques, offrant une intégration fluide, contemporaine et harmonieuse des vitrines dans la scénographie imaginée par les architectes.

© Alexis Paoli

Projet

Musée de Cluny - Musée National du Moyen Âge

Solutions

Prestations sur mesure

Pays

France

Année

2019 - 2022

Type de musée

Art & History Museum

Designer

Studio Adrien Gardère

Architecte

Bernard Desmoulin

Mission

78 vitrines, 124 colonnes, podia et socles, 22 dispositifs pour vitraux

Plus d'infos

Photos: Alexis Paoli


Découvrez plus

Projets similaires

© 2022 Museum Showcases - Meyvaert